cjss forum
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Compte rendu d'une initiation

Aller en bas

Compte rendu d'une initiation Empty Compte rendu d'une initiation

Message  chris I Lun 31 Déc - 9:57

Une première partie sans avoir lu la règle est forcément source d'erreurs et peu rapide. En 4 heures de jeu, nous avons joué 3 tours, ce qui est déjà pas mal.

Nous avons choisi de jouer en 200 ponts avec une UD de 4cm pour accélérer le jeu, mais avec une surface de jeu de 120x180 pour permettre les mouvements opérationnels.

Denis, ayant prévu, sans surprise , une liste espagnole de 1808-1810, nous avons crée ensemble une liste autrichienne de la même période (Napoléon ayant été moins gourmand après Wagram, l'empereur Austro-Hongrois se calquant sur la paix de Tilsit s'allie à la France et envoie un corps expéditionnaire en Espagne)

L'armée espagnole est en défense autour de Sansierro alors que l'archiduc Jean s'approche.

Ordre de bataille Austro-hongrois (Armée d'italie 1809, pour 198 points)
Réserve : Archiduc jean (ordinaire)
-  1 Batterie de 12 livres (L2 B faible portée, Petite taille)

Division d'avant garde : Frimont (ordinaire)
- 1 grenzer (LT L3 B Grande taille)
- 2 hussards hongrois (LC E4 A Impétieux)
- 1 Batterie à cheval de 6 livres (L4 B faible portée, lent)

Division de fusiliers : Albert Guylai (Mauvais)
- 2 fusiliers hongrois (LN L3 B Elan et Grande taille)

Division de grenadiers : Keinmayer (ordinaire)
- 2 grenadiers allemands (LN E4 A Bon tireur)

Division de cavalerie : Wolfakeel (ordinaire)
- 2 dragons (MC L3 B Grande taille)
- 1 hussard hongrois (LC E4 A Impétieux)

Ordre de bataille Espagnol (médina de rioseco 200 points)
Réserve : La Cuesta (mauvais)
-  1 Batterie de 8 livres (L3 C Lent Petite taille)
-  1 Batterie à cheval de 4 livres (L4 B Lent Petite taille)

Divisions réunies : Zayas (mauvais)
- 1 Ligne (LN L2 C)
- 4 Milices (LN M2 C)
- 1 Garde royale (HC E3 B)
- 1 Dragon de la reine (MC L2 C Lent)

Division d'avant garde : Maceda (ordinaire)
- 1 grenadier réunis (LN E3 B)
- 1 volontaire de Catalogne (LT L3 C FT1)
- 1 ligne (LN L2 C)
- 1 cavalerie de ligne (MC L2 C Lent)

1° Division : Cagical (ordinaire)
- 1 grenadiers provinciaux (LN E3 B)
- 1 Irlandais (LT L3 B Elan)
- 2 ligne (LN L2 C)
- 1 provincial (LN L2 C)

4° Division : Portago (mauvais)
- 1 grenadiers réunis (LN E3 B)
- 2 ligne (LN L2 C)

Les autrichiens avancent trop lentement et malgré un avantage de reconnaissance, ils ne surprennent pas les espagnols. Une bataille rangée s'annonce...
(vue du défenseur) Sur l'aile gauche, le village de sansierro avec ses deux bâtiments donne un couvert moyen, un muret prolonge le village, une colline accidentée sans couvert verrouille l'aile (la colline a du être déplacée sur la zone centre pour pouvoir être placée).
Au centre, la ligne de ravitaillement longe un terrain accidenté avec un couvert léger puis une colline accidentée sans couvert, puis franchi un fossé (le fossé aurait du longer un terrain)
Sur l'aile droite, au loin une colline douce sans couvert et un terrain accidenté sans couvert se dessinent.

Champs de bataille
Compte rendu d'une initiation Sansie11

Choix des objectifs
Les deux sorties de route sont les lignes de communication de chaque armée
Le village de Sansierro vaudra 2 points (1 par bâtiment)
La colline douce vaudra 2 points

Placement et ordres initiaux
Compte rendu d'une initiation Sansie12

Le plan des austro-hongrois est simple.
La division de cavalerie va se tenter de couper la ligne de communication espagnole par la gauche, aidée par les grenadiers qui emprunteront la route au centre.
Gyulai devra tenir l'aile droite. L'artillerie de réserve lui sera confiée.
Frimont, au centre, devra se placer pour, soit soutenir l'attaque, soit soutenir la défense.

Celui des espagnols également,
Cagical devra  tenir la ligne de communication, aidé en cela par une artillerie de réserve. Apercevant au loin la cavalerie austro-hongroise, tous les régiments se placent en carré, l'artillerie au milieu d'eux.
Les trois autres divisions quitteront leurs positions défensives et passeront à l'attaque.

Le plan est similaire : Tenir l'aile droite pendant que l'aile gauche et le centre attaquent.
Seules différences les ordres données pour lancer l'attaque.
Les espagnols préfèrent avoir un ordre d'attaque dès le départ (sauf Portago au centre qui choisit de Manœuvrer).
les austro-hogrois préfèrent manœuvrer, quitte à devoir changer les ordres pour attaquer.
Le mauvais commandement espagnol peut expliquer ce choix.

Remarque : Nous avons considéré, à tort ou à raison que les ordres attaquer et engager ne permettaient qu'un seul mouvement (Au moins la moitié des unités en ordre doit faire un mouvement complet ... ) alors que manœuvrer permettait d'en faire plusieurs (Les unités peuvent bouger librement ...)

Alors comment dire ? Nous nous sommes fourvoyés sur l'ordre du tour.
Au lieu d'activer division par division, nous avons effectuer chaque phases en activant toutes les divisions ayant le même ordre

Lors du mouvement, L'austro-hongrois à donc effectuer ses mouvements de l'ordre manœuvrer, puis l'espagnol à effectuer ses mouvements de l'ordre Attaquer, puis nous avons effectuer les mouvements de Tenir Au tour 1 ça n'a pas changé grand chose puisque, jouant avant, je me suis douter des mouvements imposés par les ordres de mon adversaire, mais dès le tour 3 nous avons eu du mal à gérer ce problème

Tour 1
Compte rendu d'une initiation Sansie13

la cavalerie menée par Wolfakeel s'élance vers les carrés de Cagigal mais reste à distance respectable si bien que le tir à longue portée de l'artillerie ne les affectera pas.
L'infanterie légère de frimont gravit la colline accidentée et voit se déplacer les colonnes des deux divisions espagnoles  qui sortent de sansierro, alors que les hussards hongrois se décalent pour laisser passer les grenadiers de keinmayer qui se placent à coté de l'artillerie.
Les grenadiers de Portago s'élancent vers les austro-hongrois et profitant de la route s'avancent un peu trop. Le tir de l'artillerie autrichienne fait mouche et les boulets forment de profonds sillons dans la colonne (1 perte + 1 attrition ; le ricochet infligeant même 1 attrition à l'infanterie de ligne derrière).

Tour 2
L'archiduc Jean envoie ses aides de camps ordonner à Keinmayer d'attaquer Portago alors que la Cuesta ordonne à Zayas de manœuvrer pour aller plus vite. La médiocrité du commandement est égal et les ordres arriveront avec un temps de retard.
Portago étant à portée d'une charge des hussards hongrois, son ordre passe automatiquement à Tenir.

la division de cavalerie ne prends de risque et reste statique face aux carrés de Cagigal

L'infanterie légère sur sa colline et les hussards observent les grenadiers sur la route passer en carré et frémissent de ne pouvoir intervenir. L'infaterie l"gère se replie derrière la ligne de crête. L'artillerie, elle, poursuit son feu et de nouveaux fait mouche (1 perte). Les grenadiers espagnols, passent en désordre et forment un carré qui n'en a plus que le nom, pour se protéger du feu dévastateur, ils déplacent derrière la colline.
Les grenadiers allemands n'ayant pas d'ordre pour se lancer à l'assaut laisse l'artillerie faire son travail et attends son heure.
Les divisions Espagnoles progressent dans la plaine prêts à en découdre.

Tour 3
Compte rendu d'une initiation Sansie14

Les ordres d'attaquer arrivent enfin.  Keinmayer avec un tour de retard et Frimont au bon moment.
Coté espagnol également. Zayas peut désormais manœuvrer (alors qu'il arrive bientôt à portée de combat et Cagigal reçoit l'ordre d'intervenir en attaquant la cavalerie en face.

Cagigal quitte sa formation en carré et forme ses troupes en colonne alors que dans le même temps la cavalerie se replie vers la colline.
Sur la route, les hussards hongrois profitent du nouvel ordre pour charger ce carré qui se délitaient à portée. Les grenadiers allemands ne peuvent résister (2 pertes + désordre) et sont balayés. la cavalerie impétueuse poursuit sa charge et se retrouve, isolée, derrière les lignes espagnoles en désordre

Les tirailleurs espagnols parviennent sur la crête et initient un duel au feu avec les troupes légères croates. Non pénalisés par le terrain accidenté les légers en formation font fuir les tirailleurs

L'archiduc Jean décide de prendre en main le deuxième hussard hongrois Suivez moiet s'infiltre, sous un feu d'opportunité peu efficace) entre les lignes espagnoles qui viennent d'avancer. J'avais l'intention de charger au tour suivant l'artillerie attelée, mais une telle charge est interdite. Il est interdit de charger en passant entre deux ennemis si la distance est inférieure à 3UD (ici 12cm). Il va devenir pratiquement impossible de passer un pont ; 3 unités de milice suffiraient (1 en retrait du pont et une de chaque coté du pont dont la charge serait interdite par l'obstacle...)


Epilogue
La transmission d'ordre laisse entrevoir de bonnes choses. Il faudra planifier correctement le timing, surtout avec des généraux médiocres.
Ici le retard d'ordre a joué favorablement pour l'autrichien qui a du attendre de pouvoir charger et donc d'attendrir le carré avec l'artillerie.
Par contre rater l'ordre d'attaquer à Manœuvrer  va mettre toute la division espagnole dans l'embarras puisque maintenant qu'elle va arriver à portée de combat il faudra espérer un éventuel nouvel ordre...

Les ordres devraient être plus explicites. L'ordre attaquer par exemple devrait être associer à un objectif ou un ennemi précis

Les tirailleurs ne font pas le poids face à des troupes légères formées. Ils devront vraiment servir de soutien voir titiller l'adversaire (le risque étant faible puisqu'ils ne peuvent passer en désordre)

le tir est plutôt très aléatoire (le dé 6 parait prépondérant). A vérifier avec le temps.

En conclusion, la partie, bien que bâclée (par manque de connaissance des règles) m'a laissé une bonne impression.
L'espagnol est nombreux (20 unités) avec de bonnes troupes bien réparties (1 élite par division) et impressionne
L'autrichien possède de gros régiments (5 unités sur 12) de bon niveau (5 élites sur 12) polyvalente (capacités élan, bon tireur, manœuvre A ou B) et est très rassurante.
Seuls bémols pour les deux armées. L'artillerie est mauvaise (lente, faible portée ou petite) et le commandement déplorable (ordinaire ou mauvais)
chris I
chris I

Messages : 507
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 54
Localisation : Cabariotburg

Revenir en haut Aller en bas

Compte rendu d'une initiation Empty Re: Compte rendu d'une initiation

Message  champion Lun 31 Déc - 17:27

Avec un peu de retard bon anniversaire christophe . Very Happy Pour la régle bonjours drunken
champion
champion

Messages : 743
Date d'inscription : 26/12/2011
Age : 54
Localisation : cognac

Revenir en haut Aller en bas

Compte rendu d'une initiation Empty Re: Compte rendu d'une initiation

Message  chris I Lun 31 Déc - 17:29

Toi aussi, bon anniversaire en retard cheers
chris I
chris I

Messages : 507
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 54
Localisation : Cabariotburg

Revenir en haut Aller en bas

Compte rendu d'une initiation Empty Re: Compte rendu d'une initiation

Message  Minablo Mar 1 Jan - 18:48

Excellent compte rendu ! Pour la prochaine fois pensez à prendre quelques photos.

Minablo

Messages : 368
Date d'inscription : 16/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Compte rendu d'une initiation Empty Re: Compte rendu d'une initiation

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum